MAGAZINE ÇA SEXPRIME

24Contrer la banalisation de l'exploitation sexuelle
Numéro 24 | Été 2014
par Maude Cournoyer
La problématique de l’exploitation sexuelle est complexe et difficile à définir, en raison notamment des diverses formes sous laquelle elle se manifeste et des activités criminelles qui peuvent y être associées. L’exploitation sexuelle correspond notamment à une situation où un individu abuse sexuellement d’une autre personne ou l’utilise à des fins sexuelles en échange de biens ou de services. Une relation de pouvoir caractérise, dans la plupart des cas, le rapport entre exploiteur et exploité lorsque des enfants ou des adolescents sont impliqués dans une situation d’exploitation sexuelle. La prostitution juvénile et le proxénétisme, généralement associés aux gangs de rue au Québec, sont des formes d’exploitation sexuelle de personnes mineures. Dans ce contexte, l’exploitation sexuelle de mineurs est marquée par une absence de consentement ou par un consentement non valide : le consentement d’une personne mineure en situation d’exploitation n’est pas reconnu par la loi.
Certains jeunes se laissent attirer par, entre autres, l’argent ou les biens pouvant être obtenus en échange de faveurs sexuelles. En outre, la société de consommation actuelle pourrait amener plus de jeunes à voir ce type d’échange comme un moyen de satisfaire des désirs de consommation inaccessibles. Des jeunes y verront un monde excitant et exaltant, alors que d’autres seront portés à banaliser cette pratique sans nécessairement prendre en compte les risques qu’elle comporte. Ce numéro de Ça sexprime vise à définir la notion de consentement à des actes sexuels, à préciser les composantes de celui-ci et à faire ressortir son absence dans les situations d’exploitation sexuelle de mineurs. Il a aussi comme objectif de proposer des pistes pour une intervention auprès des adolescents visant à agir contre la banalisation de l’exploitation sexuelle dans l’environnement médiatique et à aider des jeunes vulnérables, dont certains  risquent d’être impliqués dans des activités prostitutionnelles.

Activités en lien avec ce numéro
1Activité 1
Des images et des messages faisant référence à la marchandisation de la sexualité dans les vidéoclips

Réflexion critique, en équipe, sur les messages de marchandisation de la sexualité véhiculés dans les vidéoclips et leurs conséquences.

Intentions éducatives :
  • Déceler les stéréotypes faisant référence à la marchandisation de la sexualité dans les vidéoclips.
  • Comprendre comment ces stéréotypes peuvent nuire à l’établissement de relations égalitaires entre les garçons et les filles, et conduire à la banalisation de l’exploitation sexuelle.

Public cible : 
Les jeunes de 4e à 5e secondaire

Durée : 75 minutes
2Activité 2
Réflexions pour un agir sexuel librement consenti

Mise en situation pour mieux comprendre le consentement sexuel dans différents contextes.

Intention pédagogique :
  • Situer l’importance du consentement et du respect de ses besoins ou désirs ainsi que de ceux de l’autre dans le choix de vivre ou non des contacts sexuels.

Public cible : 
Les jeunes de 4e à 5e secondaire 

Durée : 75 minutes
Contrer la banalisation de l'exploitation sexuelle
Numéro 24 - Été 2014 - par Maude Cournoyer
Sommaire du numéro
L’exploitation sexuelle : une absence de consentement

La marchandisation de la sexualité dans les vidéoclips et les chansons : une forme d’exploitation sexuelle dont il faut parler
  • Des images et des messages qui glorifient la prostitution
  • Les conséquences de la banalisation de l’exploitation sexuelle dans les vidéoclips et les chansons

La prostitution juvénile : mieux la comprendre pour mieux la prévenir
  • Le proxénétisme
  • La prostitution juvénile masculine
  • Des jeunes à risque ou directement touchés par la prostitution juvénile
  • Les raisons qui poussent les jeunes vers la prostitution
  • Les facteurs de risque
  • Les facteurs de protection
  • Les conséquences de la prostitution

Actions pour les professionnels : reconnaître et aider les jeunes à risque ou impliqués dans la prostitution
  • Des gestes pour aider

Quelques ressources pour les jeunes ou pour les éducateurs et les intervenants concernant la prostitution juvénile 
Fermer la fenêtre X
Consulter les autres magazines
  • La communication dans le couple adolescent
  • Vers une meilleure utilisation de la contraception chez les adolescents
  • Contrer la banalisation de l'exploitation sexuelle
  • Parler de sexualité avec ses parents
  • Nos Roméo pensent-ils juste au sexe?
  • La mode « bi » : ouverture d’esprit ou banalisation ?
  • Séduction en ligne : Vers une exploration sécuritaire et épanouissante de soi et des autres
  • Le sexisme chez les jeunes, de l'évidence à l'indifférence
  • Flirter avec la séduction
  • Les fantasmes sexuels à l'adolescence
Numéro 25 | Printemps 2016
Vers une meilleure utilisation de la contraception chez les adolescents
par Marie-Andrée Bossé
Qu'est-ce que le RSS
Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu (votre agrégateur) tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.
Fermer la fenêtre X