MAGAZINE ÇA SEXPRIME

11La relation sexuelle : revue et recadrée
Numéro 11 | Printemps 2008
par Anne-Marie Bérard
On ne s’étonne plus que la relation sexuelle figure parmi les principales préoccupations des jeunes, comme le démontrent d’ailleurs les nombreuses questions et interventions sur le sujet, qu’on peut lire entre autres dans le site Internet de Tel-jeunes (adresse : www.teljeunes.com). À partir des principales interrogations des jeunes, nous souhaitons outiller et accompagner les intervenants jeunesse dans une démarche de réflexion, voire de « recadrage » quant à la signification de la relation sexuelle pour les jeunes. Afin de mieux saisir la raison d’être d’un tel recadrage, nous vous invitons à lire les deux cas ci-contre inspirés d’interrogations sur la relation sexuelle relevées dans le site de Tel-jeunes.
CAS Fille, 15 ans
« Si, des fois, je n’ai pas envie de jouer avec le sexe de mon copain et que je n’ai pas le goût qu’il joue avec le mien non plus, mais que j’ai le goût qu’on se fasse des massages, qu’on s’embrasse, qu’on se dise des mots doux, etc. Ça veut dire quoi ? Dans ces temps là, je dis à mon chum que je veux “ faire l’amour ” mais, lui, il me dit que pour faire l’amour, il faut se servir de nos sexes et pas seulement rester au stade des préliminaires ! Est-ce que j’ai raison de dire que “ faire l’amour ”, c’est pas pareil comme faire du “ sexe ” ? Suis-je normale de penser comme ça ? Je crois que non, mais je veux votre avis ! »

CAS Garçon, 16 ans

« C’est quoi avoir une relation sexuelle “ active ” et vraiment “ complète ” ? Est-ce que c’est d’arriver à faire le plus de positions sexuelles possibles ? Je ne les connais pas toutes moi ! J’ai entendu que le “ trip des trois trous ” (sexe vaginal, oral et anal) c’est ce qu’il y a de plus complet, est-ce vrai ? C’est de l’action, je trouve ! Répondez-moi vite, je n’ai pas envie de passer pour un gars “ pas déniaisé ” ! »

À quoi, selon vous, ces jeunes font-ils principalement allusion lorsqu’ils s’interrogent sur la relation sexuelle ? On constate une nette préoccupation pour l’expression génitale de la sexualité. Devrions-nous nous en inquiéter, et pourquoi ?

Notre inquiétude découle surtout du fait qu’une vision « génitaliste » de la relation sexuelle s’avère « réductrice », en ce sens qu’elle limite aux organes génitaux l’expression de la sexualité. Une telle représentation de la relation sexuelle est d’ailleurs renforcée par certaines expressions courantes. Nous en reprenons ici quelques-unes, que nous nous permettons, du même coup, de nuancer.
Activités en lien avec ce numéro
1Activité 1
Définitions des concepts de « sexualité » et de « relation sexuelle ».

Objectifs : Repérer les représentations réductrices de la sexualité et de la relation sexuelle véhiculées par différents médias. Reconnaître l’influence de ces représentations sur la perception de la sexualité et de la relation sexuelle. Connaître les aspects relationnels nécessaires à l’expression d’une saine sexualité.
Public cible : Les jeunes de 4e et 5e secondaire
Durée : 60 minutes
2Activité 2
Analyses de cas distribués au hasard aux jeunes qui doivent répondre en tant que sexologues.

Objectif général : Trouver des expressions populations associées à la relation sexuelle.Démontrer le caractère limitatif de ces expressions en les nuançant à l’aide d’une vision plus globale de la relation sexuelle.
Public cible : Les jeunes de 4e et 5e secondaire
Durée : 60 minutes
3Activité 3
Production d’un outil d’éducation à la sexualité destiné aux jeunes visant à présenter différentes façons d’avoir du plaisir et de se sentir bien dans une relation amoureuse.

Objectifs : Définir la sensualité. Situer la sensualité dans l’expression de la sexualité avec un partenaire amoureux. Reconnaître la sensualité comme ouverture à d’autres formes de plaisir que celui procuré par la stimulation des organes génitaux.
Public cible : Les jeunes de 4e et 5e secondaire
Durée : 30 minutes
La relation sexuelle : revue et recadrée
Numéro 11 - Printemps 2008 - par Anne-Marie Bérard
Sommaire du numéro
Dans ce numéro, on traite notamment des sujets suivants :
  • Des expressions à nuancer : la relation sexuelle complète, les préliminaires et la sexualité «précoïtale», la sexualité active et la malbouffe érotique
  • Dans l’expression «relation sexuelle», il y a le mot relation
  • La relation sexuelle au travers des dimensions de la sexualité humaine
  • Une relation sexuelle peut se concrétiser en différentes expressions
  • Des questions à se poser pour que la relation sexuelle soit agréable
  • Comment amener les jeunes à recadrer la relation sexuelle dans sa réalité multidimensionnelle ?
  • La relation sexuelle recadrée dans sa dimension socioculturelle
  • La relation sexuelle recadrée dans sa dimension psychoaffective
  • La relation sexuelle recadrée dans sa dimension biologique
  • Exemples de questions relatives à l’aspect biologique de la relation sexuelle
  • La virginité : synonyme d’une sexualité « inactive » ?
  • Ma relation sexuelle : une question de valeurs
Fermer la fenêtre X
Qu'est-ce que le RSS
Le RSS est l'acronyme de Really Simple Syndication et signifie en français « souscription vraiment simple ». Il permet aux internautes de s'inscrire à un ou plusieurs fils de syndication à l'aide d'un agrégateur. Ce système vous permet de retrouver en un seul lieu (votre agrégateur) tout le contenu qui vous intéresse, peu importe sa provenance. Ainsi, il vous est possible de consulter rapidement tout le contenu de votre choix sans pour cela devoir naviguer de site en site. Le flux RSS est généré régulièrement pour vous permettre d'être à jour dans les sujets qui vous intéressent.
Fermer la fenêtre X